Le trou de balle d’une française